Festival des cultures traditionnelles du Mali: la 2ème édition débute demain

Festival des cultures traditionnelles du Mali: la 2ème édition débute demain

En prélude à la 2ème édition du festival des cultures traditionnelles du Mali prévu les 15, 16 et 17 octobre, les initiateurs ont animé une conférence de presse ce mercredi 14 octobre 2020, à la Maison des Jeunes. Objectif : expliquer la particularité de cette 2ème édition. C’était sous l’égide de Ibrahim Dionkoli Coulibaly.
Valoriser les cultures traditionnelles maliennes. Voilà le combat de titan que Ibrahim Dionkoli Coulibaly et ses camarades dont Maïmouna Diallo mènent. C’est d’ailleurs ce qu’a expliqué le conférencier, à l’entame de ses propos. Le journaliste de renommée a expliqué, de long en large, les qualités des cultures traditionnelles maliennes avant d’inviter tous à s’y intéresser.
A l’en croire, cette 2ème édition de leur festival permettra aux participants de bien découvrir les cultures du Mali à travers les cinq organes de sens. Voir : les participants pourront, selon Ibrahim D Coulibaly, la diversité culturelle malienne. Les différents groupes ethniques seront présents, chacun avec sa particularité. Écouter : les participants auront d’amples informations et écouter les musiques traditionnelles du Mali. Sentir ; toucher : les participants peuvent toucher les instruments traditionnels. Gouter : pour cette année, du bon tô sera disponible et les participants peuvent en déguster, selon M. Coulibaly.
Au cours du festival, il y aura des conférences débats sur « vivre ensemble », traditions et rites, musiques traditionnelles, défilés, artisanat, cuisines traditionnelles, pharmacopée traditionnelle…
Selon les conférenciers, ce festival fera la promotion de la riche culture malienne. « La richesse culturelle de notre pays, symbole de sa grandeur, de sa cohésion, a toujours permis à nos différentes communautés de vivre ensemble, dans le respect de l’autre , forgeant ainsi l’unité de notre peuple », a laissé entendre Ibrahim Dionkoni Coulibaly.
Il faudra aussi préciser que durant les trois jours du festival 15, 16, 17 octobre, les différentes pages du festival sur les réseaux sociaux seront animées. Ceux qui n’ont pas pu effectuer le déplacement pourront le suivre en direct.
Présent sur le lieu, Issa Traoré, le DGA de la maison des jeunes de Bamako, a salué l’initiative. « la promotion de la culture malienne fait partie, nous aussi, de nos missions », a-t-il déclaré. Il a, par la suite, exprimé ses vœux pour que ce festival soit tenue de manière pérenne. « Nous souhaitons à ce que ce festival soit international », a-t-il souhaité.
Il faut préciser que ledit festival commence ce matin et se tient à la Maison des jeunes de Bamako.

Boureima Guindo, depuis Bamako

Tags