Entrepreneuriat, les projets des jeunes de la diaspora financés

Entreprenariat, les projets des jeunes de la diaspora financés

Un fonds vient d’être mis à la disposition des jeunes de la diaspora pour le financement de leurs projets.

C’est au cours de la cérémonie de remise de chèques à la diaspora ivoirienne touchée par la Covid-19, le vendredi 04 septembre 2020 dernier à l’Ambassade de Côte d’Ivoire en France, que Maurice Bandaman a annoncé la mise en place du Programme d’Appui à l’Entreprenariat pour la diaspora, une antenne du Fonds de soutien à la création d’entreprises ou d’affaires pour les jeunes.

À cette même occasion le ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi Jeune, Mamadou Touré et le Directeur Général des Ivoiriens de l’Extérieur, Issiaka Konaté, avaient longuement expliqué le fonctionnement de ce fonds,m.

Le Fonds de soutien à la création d’entreprises a été donné par l’Ambassadeur Maurice Bandaman, le Vendredi 9 octobre 2020 à l’Ambassade de Côte d’Ivoire en France.

D’un montant de 1,5 million d’euros, il est destiné au financement des projets portés par les jeunes ivoiriens de la diaspora. Dans sa phase pilote, il concernera les jeunes de 18 à 40 ans qui envisagent d’investir en Côte d’Ivoire pour créer des emplois réels.

Il vise à soutenir et encourager les initiatives de la diaspora en Côte d’Ivoire. C’est un programme qui rentre dans le cadre de la promotion de l’insertion des jeunes par l’auto-emploi, initié par le gouvernement de la Côte d’Ivoire à travers le Ministère de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes via sa plateforme de financement des projets.

L’Ambassadeur en a profité pour leur présenter les conditions pour bénéficier des programmes d’appui économiques, sociaux et culturels. Il a donc invité les uns et les autres à saisir cette opportunité qui s’étend à la diaspora ivoirienne vivant dans d’autres pays.
Cette phase pilote concernera 100 projets portés par des jeunes ivoiriens vivant en France , sur la base de leur viabilité économique et financière et de leur capacité à créer des emplois durables, seront sélectionnés et bénéficieront d’un accompagnement selon une approche compétitive, sur la durée de l’appel à projets.

Pour être éligible à ce projet, il faut être jeunes ou dans un groupement de jeunes. Viivre hors du territoire national, Être âgé de 18 à 40 ans au 31 décembre 2020, Être inscrit sur la plateforme électronique de l’Agence Emploi Jeunes (www.agenceemploijeunes.ci), Justifier d’une expérience et/ou d’une formation dans l’activité envisagée et Résider ou s’engager à résider dans la zone d’implantation du projet.

Les financements concernent des prêts à court terme, avec des montants compris entre 5 millions F CFA et 20 millions F CFA, pour des projets Moyennes Entreprises (individuelles ou collectives) ; des prêts de 36 mois au maximum avec un différé de remboursement en fonction de la nature du projet et des montants de 20 millions F CFA à 50 millions F CFA pour les projets structurants.

La soumission des plans d’affaires se fera via la plateforme technologique de l’Agence Emploie Jeune suivant deux étapes:
• L’inscription sur la plateforme sus-indiquée ;
• Et la soumission du plan d’affaires à partir de l’espace jeune.

La présélection se fera sur la base de dossiers complets au moment du dépôt et de la conformité aux critères d’éligibilité.
Les projets présélectionnés feront par la suite l’objet d’analyses techniques et financières. Au terme des analyses, les projets sélectionnés seront soumis à la validation définitive du Comité de Certification. Les projets validés seront transmis aux partenaires financiers pour le financement effectif.
A l’Ambassade de Côte d’Ivoire à Paris, les dossiers de ce Programme seront suivis par Delesse Madri Marie, premier secrétaire et Dri Bi Jacob, Directeur du Partenariat et du Financement de l’Agence Emploi Jeune.

Diane Kablankan

Tags