Réseaux sociaux: Vers la disparition de WhatsApp ?

Réseaux sociaux: Vers la disparition de WhatsApp ?

WhatsApp est sous le feu des critiques après avoir demandé à ses quelques deux milliards d’utilisateurs d’accepter de nouvelles conditions d’utilisation, lui permettant de partager plus de données avec sa maison-mère Facebook.
Les nouveaux utilisateurs affluent sur l’application de messagerie Signal, créée en 2014. Après que WhatsApp ait annoncé un partage de données accru avec sa maison-mère Facebook.
L’application de messagerie sécurisée Signal figure en tête des téléchargements sur les plateformes Apple Store et Google Play dans plusieurs pays depuis que son concurrent WhatsApp a annoncé des nouvelles conditions. Ces conditions ne sont pas du goût des utilisateurs.
Leurs données personnelles seront désormais rendues publiques par le réseau social, notamment sur Facebook, la maison-mère de l’application. Selon les responsables de WhatsApp , les données qui pourront être partagées entre WhatsApp et l’écosystème d’applications de Facebook (dont Instagram et Messenger) comprennent les contacts et les informations du profil, à l’exception du contenu des messages qui restent chiffrés.
“Les utilisateurs qui refusent ces nouvelles conditions ne pourront plus accéder à leur compte à partir du 8 février, annonce le réseau social le plus utilisé au monde”, prévient le réseau social.
Le groupe cherche à monétiser sa plateforme en permettant aux annonceurs de contacter leurs clients via WhatsApp, voire d’y vendre directement leurs produits, comme c’est déjà le cas en Inde.

Diane Kablankan

Tags