Mort de Léonard Groguhet : Il était à la ville comme à l’antenne, d’une grande simplicité malgré sa popularité (Serge Bilé)

Mort de Léonard Groguhet : Il était à la ville comme à l’antenne, d’une grande simplicité malgré sa popularité (Serge Bilé)

Dans mon nouveau livre sur les années yéyé en Afrique qui sort le 7 octobre, je parle de cet homme qui a marqué mon enfance. Léonard Groguhet est avec mon père un pionnier de la télévision ivoirienne.

Dans les années 60, après des études théâtrales à la Sorbonne, à Paris, puis un poste de professeur d’interprétation à l’Institut national des arts d’Abidjan, Léonard Groguhet débarque sur le petit écran et crée l’émission « Comment ça va ? »

C’est une émission à la fois satirique et éducative, diffusée le samedi soir. Elle dénonce les incivilités qui freinent le développement et nuisent au vivre-ensemble.

J’étais enfant mais je me souviens encore des visites de Léonard Groguhet à la maison à Cocody, de sa gentillesse, de sa grosse voix et de sa bonne humeur communicative. Il était à la ville comme à l’antenne, d’une grande simplicité malgré sa popularité.

Les sketchs de Léonard Groguhet ont eu un gros impact sur la population. C’est en les regardant qu’une adolescente ivoirienne a eu envie à l’époque de devenir humoriste. Il s’agit de Claudia Tagbo. Je suis chanceux d’avoir connu cet homme que la mort emporte aujourd’hui vers d’autres scènes sans doute aussi joyeuses. Bon voyage Monsieur Léonard Groguhet…

 
 
 Direct infos avec Serge Bilé

Tags