Côte d’Ivoire : Un Festival international dédié aux enfants

L’ONG jeunesse et droits des enfants a organisé les 19 et 20 novembre 2021 à l’espace Konan Raphaël de Marcory, la première édition du FESTIVAL INTERNATIONAL LA VOIX DES ENFANTS (FIVE). Ce, à l’occasion de la journée mondiale de l’enfance, qui est célébrée chaque 20 novembre,

      Le festival était placé sous le thème : L’exploitation des enfants face aux défis de la scolarisation. Plusieurs activités ont meublé le festival, à savoir un salon du livre qui avait pour but de promouvoir le livre auprès des enfants, un panel de partage d’expérience et de conseils pratiques aux enfants qui a été animé par la journaliste de la Rti, Marie Laure N’Goran, l’artiste Kedjevara et Arsène Koffi KOUADIO, commissaire général du FIVE. Ces panelistes ont prodigué de sages conseils aux enfants en vue de contribuer à leur réussite.

        Le FIVE était en partenariat avec la fondation Children of Africa de la Première dame Dominique Ouattara, qui a mis à la disposition du FIVE le bibliobus qui était un cadre excellent de lecture pour les enfants.

     Il y avait également des ateliers de formations en musique avec instruments, dessins, peinture, offert par la fondation Proches. Il y avait des concours de dictée, lecture, culture générale et de l’innovation enfantine. 

Une conférence a été animé sur le thème du festival par le conseil national des droits de l’Homme (CNDH). Des cafés littéraires avec les écrivains ont permis aux enfants d’avoir des échanges fructueux autour du livre. Une émission radio de fréquence 2 avec les enfants sur le thème du festival, Il y a eu une projection de film de sensibilisation sur l’exploitation et les pires formes de travails des enfants.

      Cette première édition a rassemblé plus de milles enfants de différentes couches sociales qui ont parlé d’une seule voix avec la présence remarquable des enfants du village SOS d’Abobo.

     Interrogé, le commissaire général du FIVE, Arsène Koffi Kouadio, nous donne quelques orientations : « nous avons décidé de prendre une part active dans la célébration de cette journée en initiant ce festival à porter international. Il s’agit pour nous de contribuer de manière active et efficace à la lutte pour le bien-être social des enfants.

      À travers le FIVE, nous souhaitons transmettre des valeurs aux enfants, développer leurs compétences, les inciter à l’excellence. Aider les enfants défavorisés et ceux de la rue à se reconstruire.

     Notre objectif est de promouvoir les droits et les devoirs de l’enfant ainsi que leurs applications »

  La cérémonie d’ouverture officielle a enregistré la présence effective de monsieur ABY RAOUL, député-Maire de la commune de Marcory, qui a profité de l’occasion pour donner des conseils pratiques aux enfants dans le cadre de la commémoration de leur journée internationale.

 Cette première édition a bénéficié de l’appui institutionnel du CNDH, du ministère de la femme, de la famille et de l’enfants, du ministère de la culture de l’industrie des arts et du spectacle, du ministère de l’éducation nationale et de l’Alphabétisation. La prochaine édition promet en couleurs et innovations pour le bonheur des enfants.

Direct infos Abidjan avec Sercom

Les images de la grande fête des enfants

Tags