Revendications de conditions de travail : La coalition des syndicats de la santé rejette la trêve demandée par le 1er ministre

La Coalition des syndicats de la Santé, par la voix de son porte-parole Koulaï Magni Valentin, donne sa position sur les primes Covid-19 et trimestrielle, bourse des étudiants, concours de recrutement, détention de deux agents de la Santé, trêve demandée par le 1er ministre

Lire la déclaration intégrale.

Bonjour  Mesdames et Messieurs Chers Camarades Journalistes

Bonjour Mesdames et Messieurs, chers camarades membres actifs et Sympathisants  de la Coalition des Syndicats de la Sante 

Bonjour Mesdames et Messieurs Chers Camarades  Agents de Santé de Côte-d’Ivoire

Bienvenue à notre deuxième conférence de presse qui intervient dans un contexte d’incarcération de 2 Camarades Agents de Santé du CHR d’Abobo et qui intervient également dans un contexte de mise en œuvre imminente  des dispositions contenues dans les textes portant réforme Hospitalière par le payement de la Prime Trimestrielle à l’ensemble des Agents de Santé de Côte-d’Ivoire

Cette conférence de presse de ce jour discutera des points saillants suivants :

  1. Eclairage sur les motifs de l’Incarcération des deux camarades du CHR d’Abobo, interpellation, Sensibilisation  et plaidoyer
  2.  Etat de payement de la prime COVID-19 aux Agents de Santé Fonctionnaires et Contractuels
  3. Eclairage sur le payement imminent de la prime trimestrielle à l’ensemble des Agents de Santé
  4. Situation actuel du plateau technique des Hôpitaux et autres ESPC
  5. Eclairage sur le Concours de recrutement exceptionnel des Contractuels de la Santé à la Fonction Publique
  6. Eclairage et Etat de payement de la bourse des étudiants de l’INFAS
  7. Etat d’avancement du processus de mise en situation de l’Ordre des Infirmiers et Infirmières de Côte-d’Ivoire
  8. Tournées d’informations, de sensibilisation et de mobilisation de la Coalition des Syndicats de la Santé
  9. Trêve Sociale 
  1. Au titre du point 1 Relatif aux motivations de l’incarcération des 2 Agents de Santé du CHR d’Abobo, Interpellation, Sensibilisation et Plaidoyer

Mesdames et Messieurs, comme relayé massivement  par les différents medias suite à la conférence de presse du Directeur de Cabinet du MSHP-CMU,  en date du  Vendredi 29 Avril 2022, 2 Camarades Agents de Santé en service au CHR d’Abobo, font l’objet actuellement d’incarcération.

En effet, Il s’agit de 2 Agents tous contractuels de la santé dont un Chauffeur Ambulancier et un Aide-Soignant  en service  au CHR d’Abobo, qui ont été pris en flagrant délit de violation de l’Arrêté fixant désormais la poche de Sang à 3000F CFA. Selon les informations recueillis de sources concordantes.

Tout est parti d’un besoin de Poche de sang dans une clinique de la place pour une dame césarisée dont l’Epoux aurait sollicité les services de l’Aide-Soignant faisant office de garçon de salle dans cette Clinique.

C’est ce dernier qui lui va contacter l’Ambulancier du CHR pour Satisfaction de cette demande en produit Sanguin.

L’ambulancier qui a pris soins de garder par devers lui 3 poches de Sang soutirées d’une commande au CNTS, va vendre une poche à 25000F CFA aux parents. C’est ce parent qui après avoir reçu et payé les 25000 F CFA qui a appelé le numéro vert 143 de l’Inspection Generale de la Santé pour une plainte.

C’est faisant suite à leur investigation que les 2 Camarades ont été pris la main dans le Sac et placé en détention actuellement

Cette situation répudiable à notre honorabilité, est vigoureusement condamnée par la Coalition des Syndicats de la Santé, qui s’insurge contre de telles pratiques malsaines et nauséabondes

La Coalition des Syndicats de la Santé, voudrait dès cet instant interpeller tous les Camarades Agents de Santé sur la nécessité de veiller au respect scrupuleux des normes, directives et protocole régissant la prise en charge des populations.

La Coalition des Syndicats de la Santé, conscient de la gravité des actes posés par les 2 Camarades et qui ont conduit à leur détention, plaide auprès des autorités judiciaires et Sanitaires pour une dilution  des lourdes sanctions infligées à nos camarades dont les comportements sont similaires à ceux des enfants d’un père qui pour des raisons de maltraitance se retrouvent dans la rue à voler et à mendier. 

  1. Au titre du point 2 Portant Etat de payement de la prime COVID-19 aux Agents de Santé Fonctionnaires et Contractuels et ceux en service dans les autres ministères

Mesdames et Messieurs chers camarades Agents de Santé de Côte-d’Ivoire,

Depuis 1 semaine nous assistons au payement des arriérés de la prime COVID-19 des Agents de Santé fonctionnaires et Contractuels ex omis.

Si certains ont eu la chance de percevoir 9 mois comme indiqué et 6 mois pour d’autres, ce n’est pas le cas pour plusieurs qui jusqu’à ce jour n’ont encore rien perçu

Ainsi, les Agents Contractuels ressources propres en services dans 14 Hôpitaux Généraux dont la liste est disponible sont en retard de payement  de la Prime COVID-19.

Aussi, les Agents de Santé contractuels des Etablissements Sanitaires à base Communautaires n’ont perçu aucun centime jusqu’à ce jour

 Concernant les Contractuels LMO du CHU de Bouaké,  si environ 160 Agents contractuels ont 3 mois de primes déposés au trésor, ce n’est pas le cas pour 200 Contractuels omis de la liste qui revendiquent leur prise en compte dans le payement comme cela se faisait initialement

Concernant les Agents de Santé affectés en Juin 2021, outre leur prise en compte dans le payement de l’année 2022, les discussions se poursuivent pour le payement des arriérés de 2021

Concernant les Agents de Santé en service dans les autres ministères, un accord a été obtenu et signé entre le MSHP-CMU et le MASSIP Syndicat Santé pour le payement d’un solde de tout compte de 3 mois dont le payement est très imminent vu que les états ont été signés et  acheminés à l’ACCT

En gros le processus de payement de la prime COVID-19 est en cours et continue jusqu’à la fin de la pandémie comme signifié par le Premier Ministre Feu Ahmadou Gon Coulibaly

C’est le lieu d’inviter tous les camarades concernés par la question d’omission de nous faire parvenir leur liste très rapidement pour veiller à votre prise en compte 

  1. Au titre du point 3 relatif à l’Eclairage sur le payement imminent de la prime trimestrielle à l’ensemble des Agents de Santé

Mesdames et Messieurs Chers Camarades Agents de Santé de Côte-d’Ivoire, il apparait impérieux pour nous à l’heure où les effets collatéraux de la Loi portant réforme hospitalière se font remarquer au quotidien, par l’incarcération tout azimut des Agents de Santé et par notre exposition à la vindicte populaire que nous attirons votre attention sur nos avantages financiers dans le cadre de l’application des textes régissant la mise en œuvre de la Loi portant réforme Hospitalière.

C’est pourquoi, tous devront savoir que depuis le 31 Janvier 2022 , nous bénéficions d’une prime trimestrielle dont les montants ont été définis et passés en revue lors d’une réunion avec le Ministre de la Santé au mois de décembre dernier .

Cette prime qui devra etre verse à compter du 01 Juillet 2022, ne devrait souffrir d’aucune ambiguïté.

C’est pourquoi, nous voulons inviter le Ministre Pierre Dimba, à prendre toutes les dispositions idoines pour une effectivité de cette nouvelle politique financière permettant de contribuer à la motivation des agents de santé gage d’une véritable qualité des soins et services

  1. Au titre du Point 4 portant  Situation actuel du plateau technique des Hôpitaux et autres ESPC

La Coalition des Syndicats de la Santé, se réjouit de l’immensité des travaux effectués par les services du MSHP-CMU pour permettre à de nombreux hôpitaux de bénéficier d’un plateau technique aux normes internationales

La Coalition des Syndicats de la Santé voudrait à cet effet, féliciter le Ministre Pierre Dimba qui du fait de sa volonté manifeste de redonner sens et vie pour un système de Santé robuste en faveur de la prise en charge qualitative des populations s’active sans cesse à répondre aux besoins de ses collaborateurs que nous sommes et des populations 

  • Au titre du point 5 portant Eclairage sur le Concours de recrutement exceptionnel des Contractuels de la Santé à la Fonction Publique

La Coalition des Syndicats de la Santé comprenant en son sein 3 Syndicats de Contractuels de la Santé, voudrait saluer la mise à disposition de 500 Places au titre du recrutement Exceptionnel sur Concours,  des Agents d’Hygiènes et 150 Places pour le recrutement de contractuels tous diplômes et ministères  confondus

La Coalition des Syndicats de la Santé, se dit préoccupée par ce recrutement et sollicite une révision à la hausse du nombre de contractuel à recruter pour une solution durable de l’employabilité de ces Agents Contractuels qui pour la majorité occupe des fonctions pouvant etre recruter à la fonction publique

  • Au Titre du point 6 portant Eclairage et Etat de payement de la bourse des étudiants de l’INFAS

Mesdames et Messieurs Chers Camarades Etudiants, recevez les Salutations et les encouragements de la Coalition des Syndicats de la Santé

En effet, après l’expression de votre mécontentement marqué par votre soulèvement general, les Autorités de l’INFAS ont convenu de solder dans les meilleurs délais vos bourses.

Cependant, force est de constater qu’à ce jour, nombreux sont ceux d’entre vous qui nous ont interpellé sur le payement de 2 mois de bourse sur les arriérés de 6 voir 11 mois pour certains.

Aussi, il a été constaté qu’en lieux et place du payement direct des bourses par les services financiers de l’INFAS, ce sont plutôt certaines banques qui ont fait des avances aux étudiants quand d’autres n’ont pas respecté leur engagement vis-à-vis de la Direction de l’INFAS dans le cadre de la convention régissant les deux parties.

Cette situation qui cause un véritable préjudice aux étudiants est fortement décriée par la Coalition des Syndicats de la Santé qui invite par conséquent le Ministre de la Santé et la Direction de l’INFAS à revoir ces conventions signées avec les Banques pour une fluidité totale et parfaite dans le payement de la bourse des étudiants, très indispensable pour une formation de qualité

  • Au titre du point 7 portant Etat d’avancement du processus de mise en situation de l’Ordre des Infirmiers et Infirmières de Côte-d’Ivoire

Mesdames et Messieurs chers Camarades Agents de Santé,

Notre outil de régulation et de contrôle de tous les actes de soins Infirmiers est dans une bonne évolution dans son processus de passage devant les parlementaires avant son adoption définitive en Conseil des Ministres pour Application.

Pendant ce temps nous assistons à des initiatives individuelles de certains Camarades qui prétendent vouloir assurer aux lendemains de l’Ordre des Infirmiers et Infirmières de Côte-d’Ivoire

C’est le lieu d’inviter chacun et chacune à mieux fédérer les énergies dans un esprit d’unité vrai à l’effet de nous éviter cette situation de bicéphalisme à laquelle nous assistons dans la gestion de l’Association des Infirmiers de Côte-d’Ivoire

  • Au titre du point 8 portants Affectation définitive de la Promotion 17-20 de l’INFAS

Mesdames et Messieurs chers camarades Agents de Santé en attente d’affectation, sachez que la Coalition des Syndicats de la Santé reste solidaire de votre situation et voudrait vous rassurer de son implication dans le plaidoyer en faveur de votre affectation définitive dans les districts et autres hôpitaux généraux du pays.

A cet effet, la Coalition des Syndicats de la Santé voudrait vous prier de commencer à vous préparer vos déplacements dans vos lieux d’affectation qui saurait tarder

  • Au titre du Point 9 portant Tournée Nationale de la Coalition des Syndicats de la Santé

Mesdames et Messieurs Chers Camarades Agents de Santé, la coalition des syndicats de la Santé vous informe de sa tournée qu’elle organise à compter du 01 Juin dans toutes les régions sanitaires du pays pour obtenir votre adhésion et votre implication dans les futures batailles

  1. Au titre du point 10 portant Trêve Sociale

Mesdames et Messieurs Chers Camarades Agents de Santé de Côte-d’Ivoire,

La Coalition sur instruction du Président Abonga de l’IFCI dont elle partage la vision, au regard de l’absence de crise véritable entre le gouvernement et les syndicats ne saurait parler de trêve sociale

Aussi, seule une convention collective pourrait bénéficier de la signature des différents syndicats membre de l’IFCI qu’en au niveau transversal que sectoriel.

Fait à Abidjan le 04 Mai 2022

Pour la Coalition des Syndicats de la Santé

Le Porte-Parole

KOULAI MANGNI VALENTIN

SGN MASSIP Syndicat Santé

Tags